Cotons lavables

« Le coton c’est pratique, surtout quand il est lavable »

Aujourd’hui, les cotons lavables, on en entend parler partout, et par beaucoup de personnes, mais sont-ils pratiques d’utilisation ? sont-ils vraiment écologiques ? où s’en procurer ? Et bien, dans cet article je vais essayer de répondre à toutes ces interrogations.

L’utilisation

Les cotons lavables sont faciles à utiliser, en effet, vous appliquez votre démaquillant, votre huile démaquillante ou encore votre savon pour vous nettoyer le visage.

Vous vous lavez le visage comme avec des cotons à usage unique.

Et enfin, pour éviter de laver vos cotons à la machine tous les jours, il vous suffit de rincer à l’eau votre coton en frottant avec vos doigts et un tout petit peu de savon. Bien rincer le coton et le faire sécher pendant la nuit si c’est le soir ou la journée si c’est le matin. Alors à la prochaine utilisation, il sera prêt.

Vous pouvez alterner avec deux cotons lavables, un le matin et un le soir pendant 2/3 jours, puis vous les mettez en machine avec des vêtements, si possible dans une petite pochette (type pochette pour chaussettes dans la machine à laver) afin qu’ils ne se mélangent pas avec les vêtements.

Combien en acheter ?

Alors la quantité de cotons lavables à acheter dépend de votre utilisation, mais la moyenne est d’en acheter 4, comme ça, vous pouvez utiliser deux cotons pendant 2/3 jours, les changer pour les 2/3 jours qui suivent, le temps de faire une machine.

Après, rien ne vous empêche d’en avoir 10 pour toute la famille !

Comment s’en procurer ?

Il y a plusieurs façons de s’en procurer :

  • si on demandait à mamie de nous coudre ou de nous aider à coudre nos propres cotons lavables ? Plusieurs tutos existent sur internet. Il suffit d’avoir du tissu et du tissu cotons. Pour les plus téméraires vous pouvez faire des ronds, pour les novices, les carrés sont très bien aussi !
  • il est possible d’acheter ces cotons en boutique de vrac, ou même en grande surface.
  • enfin, il est possible aussi d’en acheter sur internet, type Greenweez. Mais pour que cette option soit réellement écologique il faudrait acheter plusieurs produits afin que la livraison ne soit pas faite seulement pour des cotons lavables.
Quel impact écologique ?

Il est important de se rendre contre de l’impact écologique de nos gestes. Cependant, mes articles ne sont pas réalisés pour vous faire culpabiliser, seulement vous informer.

La culture de coton a un bilan écologique et sanitaire mauvais notamment à cause de l’utilisation de produits polluants pour sa production et également car sa production nécessite énormément d’eau.

Concernant les produits polluants :

Quelques chiffres pour comprendre, en effet en 2008, la culture de coton représentait 2,5% des surfaces cultivées mais utilisait 25% des insecticides utilisés sur la planète. Cela a pour conséquences : 1 million de personnes intoxiquées dont 22.000 morts chaque année (chiffres OMS). Alors que le coton a été cultivée pendant des millénaires sans aucun apport chimique et pourtant la culture du coton est l’une des plus grosses utilisatrices de produits chimiques au monde.

De plus, pour le blanchiment du coton, il est utilisé du chlore ou des azurants chimiques, telle que l’eau de javel qui est polluante.

Concernant l’utilisation d’eau :

Encore quelques chiffres pour comprendre, le coton est à la 3ème position des plus gros consommateur d’eau d’irrigation de la planète, après le riz et le blé, avant le maïs et les fruits et légumes. Il faut, selon les techniques utilisées, entre 6 000 et 29 000 litres d’eau pour produire un kilo de coton, alors que 900 litres « seulement » sont nécessaires pour un kilo de blé et 1 900 litres pour un kilo de riz. 

Le coton bio ?

L’association Max Havelaar lance en avril 2005 le premier coton équitable.

L’absence de tous produits chimiques rend ce coton plus agréable et plus sain pour la peau. Il devient antiallergène et évite de nombreuses maladies chez les producteurs et leurs proches telles que des malformations chez les nouveaux-nés et une augmentation du taux de cancers.

Concernant l’environnement, la terre est respectée et n’est pas épuisée par la culture intensive liée aux pesticides ou aux OGM (organismes génétiquement modifiés). De plus, la terre s’enrichit grâce à la présence d’insectes bénéfiques. L’absence de produits chimiques rend cette culture inoffensive pour les espèces environnantes. Dès lors l’absence de semences OGM préserve la bio-diversité traditionnelles du coton.

Concernant le blanchiment du coton bio, le blanc est obtenu par eau oxygénée ce qui est beaucoup moins polluant.

Retour de mon expérience :

Mes cotons lavables m’ont été offerts, certains ont été acheté en boutique vrac et d’autres réalisés à la main.

J’utilise depuis bientôt 2 ans les cotons lavables. Je me démaquille et me lave le visage avec. Leur utilisation est très facile et pratique.

Au début je pensais qu’il fallait les laver à la machine après chaque utilisation, mais en les lavant bien après chaque utilisation, je peux les utiliser pendant plusieurs jours et surtout, je peux les emmener partout avec moi.

De plus, étant plus larges que des cotons à usage unique, je peux me démaquiller entièrement le visage avec un seul coton.

Enfin, il faut également savoir qu’en plus d’être écologique, ces cotons sont économiques, puisqu’ils peuvent être utiliser pendant des mois, et ne prennent pas de place dans une machine, donc que la machine tourne avec ou sans, cela ne changera pas votre quotidien.

Ce geste éco-responsable est à la portée de tous, alors pourquoi ne pas sauter le pas ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :